Nous utilisons des Cookies afin d’optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

 

PewDiePie Photo 1

Ayant gagné 1.5 million d'abonnés en un mois, PewDiePie, le gamer suédois qui s'est lancé sur YouTube en 2010, a dépassé les 12 millions d'abonnés et est devenu le numéro 1 sur YouTube en nombre d'abonnés (et en nombre de vues) en dépassant Smosh, qui trustait la première place depuis quelques mois. 
Comment a-t-il fait ?  

Pour tout savoir sur le nouveau phénomène YouTube , c'est par ici !

Felix Kjellberg, jeune suédois de 23 ans, est devenu en août le YouTuber le plus vu dans le monde, atteignant une moyenne de 6 millions de vues/jour

Avec très peu de moyens, il a détrôné le duo de comiques américains Smosh, qui était sur la première marche du podium depuis plusieurs mois. C'est la première fois depuis très longtemps qu'une chaîne de gaming passe en tête devant des chaînes humour. La spécialité de PewDiePie (prononcé "Piou-di-paï") ? Découvrir des jeux vidéos - par centaines - et nous faire partager son expérience. 
PewDiePie compte aujourd'hui une communauté active de 12 millions d'abonnés et cumule plus de 2 milliards de vues dans le monde depuis la création de sa chaîne, courant 2010. Pourquoi une chaîne de gaming plutôt qu'une chaîne humour ? Et pourquoi ce gamer et pas un autre ? Explications ci-dessous.

 

PewDiePie, c'est quoi ?
- une chaîne de plus de 1 400 vidéos, dédiée au gaming, mais pas seulement.
- un concept à cheval entre le gaming et l'humour, qui retient les adeptes de jeux vidéos comme ceux qui n'y connaissent rien, et aussi bien les filles que les garçons, de tous les pays.
- des émissions qui proposent de découvrir des jeux vidéos de manière improvisée mais sans se lasser : commentaires déjantés, réactions exagérées, sous-titres comiques, expressions faciales... on ne s'ennuie pas en regardant PewDiePie dans ses vidéos, le jeu n'étant qu'un prétexte pour fournir un scénario. 

 

Comment a-t-il fait pour être numéro un ?  

  1. Une chaîne en anglais : faire des vidéos en anglais permet à PewDiePie d'être suivi par un large public aux quatre coins du monde. Vous aurez remarqué que la plupart des vidéos de PewDiePie sont non seulement en anglais, mais en plus que le sous-titrage est rajouté dans la vidéo, au milieu des images, et de plus les mots utilisés sont simples. Même ceux qui sont débutants en anglais peuvent comprendre ses vidéos ! 
  2. Une chaîne à forte personnalité qui attire les abonnés : PewDiePie a réussi à décoller en abonnés très rapidement en faisant de sa personnalité le coeur de sa chaîne : il est présent dans toutes ses vidéos en se filmant en train de jouer, et il 's'adresse directement à ses abonnés : sa chaîne s'identifie totalement à sa personnalité, et non pas à un jeu particulier ou à un talent. Et sa personnalité est attachante et divertissante : il est sympathique, joli garçon, improvise assez bien en restant drôle, vient d'un pays qui n'a pas mauvaise réputation, et il est en plus gentil, car il fait de l'humanitaire; par exemple, il a soutenu une campagne pour l'accès à l'eau potable dans les pays en voie de développement. Beaucoup de ceux - en particulier dans la tranche 13-17 ans - qui découvrent leur première vidéo de PewDiePie le trouvent plutôt sympa et drôle, et comprennent tout de suite, en regardant la chaîne et d'autres vidéos, qu'en s'abonnant ils passeront d'aussi bons moments plus tard. Et donc ils s'abonnent. 
  3. Une fidélité étonnante de ses abonnés; non seulement PewDiePie a attiré un nombre énorme d'abonnés, mais en plus ses abonnés sont très loyaux : faire 6 millions de vues par jour avec une vidéo par jour et 12 millions d'abonnés, cela signifie que beaucoup de ses abonnés continuent à regarder plusieurs de ses vidéos chaque semaine, ce qui est loin d'être le cas pour certains gamers français avec 200 000 abonnés. PewDiePie parvient à ne lasser personne, d'une part en se renouvellant dans ses vidéos (voir ci-dessous), d'autre part, en renouvellant sans cesse les autres interactions avec ses abonnés : il relève les défis, surprend ses fans sur les réseaux sociaux, parle de sa vie perso. En donnant des codes à ses abonnés (qui s'appellent "Pewds" ou "Bros"), il est même parvenu à ce que sa communauté s'anime toute seule : certains de ses abonnés vont commenter sur d'autres chaînes pour les comparer à PewDiePie. Sa communauté d'abonnés est donc beaucoup plus active que celle d'autres chaînes de sa taille.
  4. Une programmation qui se renouvelle aisèment, sans lasser ses abonnés, en se servant de l'actualité des jeux vidéo; avec son jeu de scène et son improvisation, PewDiePie peut se permettre d'aborder n'importe quel nouveau jeu sans perdre l'intérêt de ses abonnés; les jeux drôles, les jeux qui rendent dingues, les jeux qui font peur, les jeux avec cinématique, les jeux vidéos indépendants, etc. Il en profite en piochant dans tous les nouveaux jeux qui sortent tous les jours : jeux sur mobile et sur PC en particulier. Peu importe que la plupart d'entre eux ne soient pas très intéressants, de toute façon, il ne reste que le temps d'une vidéo. Les montages changent eux aussi assez souvent : interruption du jeu par des moments comiques, sous-titres imagés, musique, etc. Résultat , aucun problème pour faire du nouveau une fois par jour, alors que les gamers qui se concentrent sur un jeu FPS, même avec de multiples mises à jour, ont du mal à trouver de nouveaux sujets.
  5. Un rythme de publication régulier et bien calculé, un temps de rétention d'audience élevé : avec 1 vidéo par jour, pour une audience jeune qui consomme beaucoup de vidéos, PewDiePie a probablement pris le bon rythme de publication : une partie de ses abonnés va voir la nouvelle vidéo du jour tous les jours, mais la plupart reviennent une fois par semaine pour voir en une seule fois les nouveautés publiées. S'il uploadait plus d'une vidéo par jour, ses abonnés internautes ne regarderaient probablement pas toutes les vidéos, faisant alors baisser la loyauté des abonnés; moins d'une vidéo/jour, il perdrait des opportunités, et comme chaque vidéo ne lui demande pas beaucoup de temps à faire... D'autre part, la durée des vidéos est assez longue, et les internautes les regardent longtemps (bonne rétention d'audience d'après les stats Wizdeo Wiztracker); et ils regardent en plus beaucoup de vidéos à la suite : tout ceci signifie une excellente rétention d'audience au niveau de la chaîne elle-même, ce qui est très bien vu par YouTube. Par conséquent, la chaîne est mise en avant par YouTube, et les vidéos aussi. Cette bonne rétention d'audience a été un avantage par rapport aux chaîne humour, qui font en général des contenus plus scénarisés et plus courts : cela signifie que les chaînes humour font beaucoup moins de vidéos, et des vidéos plus courtes. Bien entendu, chacune de leurs vidéos fait plus de vues que les vidéos de gaming : mais quand un humoriste fait une vidéo par mois, ses abonnés vont regarder cette vidéo -assez courte- et aucune autre, donc ils restent peu de temps sur la chaîne. 

D'autres facteurs ont peut-être un peu joué, comme les déménagements successifs du YouTuber (Suède, Italie, Royaume-Uni), ce qui a pu permettre à PewDiePie de bénéficier d'un placement privélégié sur plusieurs pages d'accueil par pays; pas sûr cependant que cela ait été crucial par rapport aux points ci-dessus. 

 

Que pouvez-vous en tirer comme leçons pour votre chaîne ? 

Ce n'est pas évident de copier PewDiePie, que l'on soit gamer ou humoriste en France, même si sa recette (personnalité divertissante + nouveaux jeux vidéos) paraît simple. La raison principale, c'est que Felix improvise très bien, et l'applique à toutes les situations/jeux dans lesquel(le)s il se retrouve. Cela dit, deux-trois points importants que vous pouvez retenir :

  1. Pensez à l'anglais : êtes-vous sûr que certaines de vos vidéos ne peuvent pas être sous-titrées, ou doublées en anglais ? Il suffirait pour cela que pour une partie de vos vidéos, il n'y ait pas trop de dialogue, et pas trop d'expressions intraduisibles : chez PewDiePie, le langage est basique, son visage est très expressif, il pourrait presque parler en suédois sous-titré en anglais... En plus, Wizdeo peut certainement prendre en charge des sous-titrages ou les doublages, donc l'effort supplémentaire pour vous pourrait être nul, si de temps en temps vous faites ce type de vidéos. 
  2. Si vous êtes gamers, pouvez-vous vous lancer sur plein de jeux différents comme PewDiePie ? C'est un sacré avantage de pouvoir piocher dans les nouveaux jeux pour faire des vidéos, cela facilite l'inspiration... Mais attention ! Vos abonnés vont-ils vous suivre sur ce terrain ? Si vous les avez attiré sur votre chaîne parce que vous étiez le meilleur sniper sur Call of Duty, plutôt que par vos commentaires et vos grimaces à la PewDiePie, peu de vos abonnés vont apprécier que vous vous lanciez sur un jeu de Barbie. Si vous êtes excellent pour construire de multiples épisodes sur Minecraft, cela peut ne pas se répliquer sur "Amnesia: a machine for pigs".
  3. Comprenez ce qui fait la personnalité de votre chaîne (humour, impro, parodie, scénario...) et demandez-vous comment vous allez appliquer cette personnalité à des milliers de vidéos. 
  4. Et enfin, ajustez votre rythme de publication ! Ne choisissez surtout pas la qualité au détriment de la quantité : si il vous faut du temps pour faire votre vidéo, n'en faites pas trop. Si en revanche vous découvrez que vous pouvez, en plus de vos let's play ou commentaries, faire des petits IRL un peu improvisés, et que cela plaît (bon temps de rétention, bonne loyauté des abonnés), n'hésitez pas et rajoutez-les à votre programmation. 


Le podium YouTube change régulièrement ; d'ici deux ans, il est probable que PewDiePie aura été remplacé par d'autres qui ne débutent qu'aujourd'hui. Ce sera peut-être vous, mais même si vous ne devenez PewDiePie, la manière dont il est arrivé au top est vraiment intéressante !