Comme vous le savez, avec YouTube, vous pouvez diffuser des événements en direct : le live. Si vous n’avez pas encore eu le live activé, contactez votre channel manager dédié. Pour diffuser des événements en direct, il faut se rendre sur : Gestionnaires de vidéos, et aller sur Evénements en direct.

live au dbut

Il faut ensuite cliquer sur « Nouvel événement en direct », ce qui vous donne :

live-2

Vous devez donc remplir les métadonnées comme vous le feriez avec n’importe quelle vidéo, ainsi que les options de revendication (afin de pouvoir monétiser le live) et la catégorie.

Par ailleurs, en choisissant d’activer le CDN, votre événement sera enregistré et pourra donc être retransmis sur votre chaîne (les abonnés qui n’auront donc pas pu voir celui-ci auront l’opportunité de le voir et de le revoir). Attention toutefois, cette option vous permet d’enregistrer la vidéo pendant 2h au maximum.

Vous pouvez définir une date de début et une date de fin. Ceci est simplement à titre indicatif et ne sert qu’à prévenir vos abonnés (par exemple, si vous choisissez 22h en heure de fin et que le live dépasse cette heure, on vous rassure tout de suite, il ne se coupera pas automatiquement pour autant).

Une fois les trois onglets remplis : Informations de base, Options de revendication, et Paramètres avancés, et que vous avez coché la case : « J’accepte les Conditions d’utilisation relatives au streaming sur YouTube. », vous pouvez cliquer sur « Créer un événement ». Vous arrivez donc ici :

live-3

Vous pouvez donc ajouter une miniature pour illustrer le live et comme pour les vidéos, nous vous recommandons une taille de 1280*720.

Et c’est maintenant que les choses se corsent. Il va falloir choisir votre codeur.

Il existe plusieurs logiciels qui permettent de faire des événements en direct :

  • Wirecast for YouTube qui requiert au préalable Quicktime, nous y reviendrons plus tard.
  • Adobe Live Encoder et Xsplit Broadcaster, que nous allons voir aujourd’hui.

Ces deux logiciels sont gratuits, et doivent être téléchargés au préalable. A noter qu’il existe une version payante de Xsplit, qui offre plus d’avantages mais la version gratuite suffit amplement. Il faudra dans tous les cas se créer un compte sur Xsplit.

Différence entre Xsplit et Adobe Live Encoder : Xsplit sert à gérer son live (caméra, images, écran, etc.) tandis qu’Adobe Live Encoder sert à envoyer les données à diffuser sur YouTube.

Toujours sur YouTube, choisissez donc l’option « Other Encoders » et gardez les informations à l’écran, elles vont servir.

live-4

Ouvrez ensuite Adobe Live Encoder. Voici les réglages qu’on vous recommande :

paramtrages adobe live encoder

Vidéo :

  • Device : XSplitBroadcaster
  • Format : H.264
  • Frame Rate : 30 FPS
  • Input size : 640x360
  • Bit rate: 1200 Kbps (à noter que si vous avez une excellente connexion, vous pouvez pousser jusqu’à 1600 Kbps et si vous avez une connexion plutôt faible, YouTube recommande 800 Kbps)
  • Output Size : 640x360

Audio : un point important : il faut penser à désactiver les sons systèmes et sur tous les programmes susceptibles de faire du bruit, désactiver le son. Exemple : vidéo en lecture, notification sur Skype, clic de la souris, Avast, etc.)

  • Format : MP3
  • Channels : Stereo
  • Sample Rate : 44100 Hz
  • Bit rate: 96 Kbps

Pour ces trois rubriques suivantes, FMS URL / Backup URL / Stream, vous allez avoir besoin des informations sur YouTube.

  • Pour FMS URL, vous copiez-collez l’url du serveur principal.
  • Pour Backup URL, vous copiez-collez l’url du serveur de sauvegarde.
  • Pour Stream, vous copiez-collez le nom du flux.

Vous avez fini la configuration, vous pouvez maintenant lancer XSplit Broadcaster. Xsplit est donc le logiciel qui va vous permettre de configurer tout ce que vous allez diffuser, qu’il s’agisse de webcams, de fichiers, de l’écran, d’images, etc.) Voici l’interface.

xsplit

Xsplit fonctionne sous forme de  « Scènes » qui permettent de configurer différents éléments. Sur chaque scène, vous pouvez ajouter et superposer des éléments en cliquant sur le bouton « add » et vous pouvez paramétrer la position de ces éléments les uns par rapport aux autres. A noter que dès que l’événement commencera, les éléments de la scène en surbrillance seront les éléments qui seront diffusés. Vous pourrez donc passer d’un élément à un autre au cours de l’événement en cliquant simplement sur la scène correspondante.

Dès que vous avez configuré toutes les scènes nécessaires, retournez sur Adobe Live Encoder et cliquez sur « Connect » (en-dessous de « Stream ») puis sur « Start ».

Ensuite, retournez sur YouTube dans l’onglet : « Salle de contrôle en direct » et appuyez sur « Démarrez la diffusion ». Il ne vous reste plus qu’à gérer ce que vous diffusez avec Xsplit.

salle de controle en direct

Cet onglet vous permet de suivre en direct toutes les statistiques de votre live : combien de personnes regardent en ce moment votre événement, l’état de votre connexion, la durée moyenne de visionnage, mais également les commentaires en direct, etc.

Une fois que vous avez fini votre événement, n’oubliez pas d’arrêter la diffusion sur YouTube ET sur Adobe Live Encode.

IMPORTANT :

  • Faîtes toujours des tests d’événements en direct en non répertorié ou privé pour vérifier que tout est ok le jour où vous avez prévu de faire un live. En effet, cela vous évitera de mauvaises surprises.
  • Si vous avez activé le CDN, tous les commentaires qu’il y aura eu pendant le live ainsi que les « j’aime » et « je n’aime pas » seront automatiquement insérés lors de la mise en ligne de la rediffusion sur la chaîne.
Nous utilisons des Cookies afin d’optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.