Nous utilisons des Cookies afin d’optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

Vous êtes nombreux à l’avoir constaté, mais YouTube a (une fois de plus) changé son interface. Retour sur cette nouvelle interface.

Première chose, lorsque vous êtes sur l’onglet « ma chaîne », une nouvelle barre contenant 4 options apparaît :

nouvelle barre de nav

  • L’option Paramètres est un raccourci qui vous permet de modifier votre avatar, votre background, ainsi que votre bannière.
  • L’option Publier est un raccourci pour publier un bulletin sur votre chaîne.
  • Les deux autres options sont assez claires.

Deuxième chose : au moment de  la mise en ligne d’une vidéo, l’interface a également évolué. Il y a donc trois onglets désormais pendant que la vidéo est en train d’être mise en ligne :

nouvelle interface 3

  • Informations de base : pour modifier le titre, la description, les tags, choisir le mode de publication (publique, non répertoriée, privée), la catégorie et la miniature.
  • Option de revendication : concerne les options de revendication et de monétisation de la vidéo.
  • Paramètres avancés : permet de modifier les paramètres concernant l’intégration sur des sites externes, les commentaires et les réponses.

nouvelle interface 4

Concernant l’onglet « Options de revendication », il faut faire très attention à la case : « Activer les correspondances du système d’identification de contenu ». Petit rappel :  vous ne devez pas cocher cette case dans les cas suivants :

  • Votre contenu n’est pas 100% original.
  • Vous utilisez des extraits d’autres vidéos qui ne vous appartiennent pas.
  • Votre vidéo contient des extraits de trailers, de cinématiques (dans les cinématiques, on entend aussi bien les cinématiques d’introduction, que les cinématiques de fin mais également entre deux séquences de jeu).

Si le contenu de la vidéo vous appartient à 100% (vidéo + son), vous pouvez activer les correspondances de système d’identification de contenu.

Autre rappel : lorsque vous utilisez des musiques qui ne vous appartiennent pas, pour lesquelles vous n’avez pas les droits, ne revendiquez que la partie vidéo.