Nous utilisons des Cookies afin d’optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

Une interview éclairante du patron de YouTube, Salar Kamangar :

Assez peu connu du grand public, Salar Kamangar est le patron de YouTube depuis près de deux ans, et dans une interview vidéo ici, il a décrit la stratégie de YouTube, en particulier sur deux points importants : les nouvelles chaînes financées par Youtube, et la modification du site selon une logique de « chaînes » .

Pour vous résumer (en français) les points les plus importants :


Sur les nouvelles chaînes financées par YouTube, Salar insiste sur le caractère novateur des nouvelles chaînes que YouTube cherche à faire émerger :

  • Niche : coût plus bas, audience mondiale.
  • Interactive : interaction avec les internautes, qui choisissent les angles de vues, le script.


Financement YouTube : accélérer, catalyser l’émergence de ces nouvelles chaînes avec de nouveaux contenus, par opposition à la simple reprise de contenus. La moitié des partenaires sont des partenaires existants, d’autres des nouveaux - qui co-produisent souvent avec des partenaires existants - et YouTube veut libérer des créateurs sur YouTube, en les laissant choisir leurs thèmes et leurs créations.

Regrouper l’expérience YouTube autour de chaînes plutôt que de vidéos :

  • L’objectif est clairement de faire monter la durée moyenne du temps passé par chaque visiteur sur YouTube : aujourd’hui, les audiences des plus grosses chaînes sur YouTube sont comparables à des chaînes satellites ou câbles, mais la durée passée sur ces chaînes est encore bien plus faible que le temps passé devant une chaîne TV.
  • Pour cela, YouTube essaye d’éviter que les utilisateurs soient forcés, toutes les 3 minutes, de choisir quelle vidéo ils veulent voir après, alors que sur la TV ils se laissent emporter par le flux de programmes. D’où l’accent mis sur les playlists, et sur les vidéos qui s’enchaînent dans une chaîne donnée : l’expérience devient plus passive, pour éviter de partir trop rapidement. Plutôt donc que de passer directement à des contenus longs, YouTube met l’accent sur l’enchaînement des vidéos.


Publicité, trois efforts simultanés :

  • Gros effort de YouTube sur des publicités vidéos en preroll ou au milieu de vidéo, avec Trueview qui marche très bien ; cela signifie que les agences de pub doivent tourner des pubs vidéo beaucoup plus intéressantes pour retenir les internautes et éviter qu’ils ne « passent » la publicité. Vous avez certainement remarqué que les pubs vidéo « trueview » étaient bien plus intéressantes que les autres publicités…
  • Publicités centrées sur les chaînes : YouTube va s’efforcer de vendre à des annonceurs non pas des pubs sur toutes les vidéos, mais des publicités centrées sur des chaînes entières : c’est ce sur quoi travaille beaucoup Wizdeo en France avec YouTube, en groupant des chaînes gamers, beauté/santé, etc., et en les vendant aux annonceurs en garantissant la régularité du contenu, et la stabilité des centres d’intérêt des visiteurs.
  • Audience globale : YouTube a l’avantage, par rapport à la TV, d’être mondial, avec 800 millions d’utilisateurs par mois, donc peut vendre des campagnes mondiales aux annonceurs.


Un point important à retenir:

Le calendrier semble s’accélérer pour les nouvelles chaînes originales financées par YouTube, l’attribution devrait être faite en mars ou avril.
Si vous avez des projets de contenu original (pas de reprise, pas d’enregistrement de gameplay) dont vous pensez qu’il conviendrait bien à une chaîne YouTube, contactez-nous !