Nous utilisons des Cookies afin d’optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

YouTube constitue aujourd'hui la base la plus importante pour les audiences de vidéos en ligne. Mais savez-vous que la plus grande partie des vues vidéos se font, aujourd'hui encore, en dehors de YouTube ?

Ces vues se font non seulement sur d'autres portails vidéos comme Dailymotion ou Wat, mais aussi et surtout sur des sites web d'actualités ou spécialisés : Aufeminin, Doctissimo, Le Parisien, Le Figaro... qui utilisent le plus souvent leurs propres players, plutôt que ceux de YouTube, et qui vont eux-mêmes voir des annonceurs pour mettre des pubs devant les vidéos sur leurs pages web. 

De plus en plus, ces sites s'intéressent aux vidéos des Youtubers, mais, plutôt que de reprendre les players YouTube - avec des pubs YouTube -, ils préfèrent trouver eux-mêmes leurs propres annonceurs et intégrer les vidéos dans leurs players, tout en partageant leurs revenus avec les auteurs des vidéos.

Pour que nos partenaires puissent bénéficier de ces nouvelles sources de revenus, Wizdeo a passé de nouveaux accords avec des portails, des régies, et des sites web pour leur donner le droit de poster des vidéos de certains de nos partenaires sur leurs sites : pour les partenaires, cette nouvelle distribution peut réprésenter de 20% à 70% de revenus supplémentaires ! 

De quels sites s'agit-il ? Les portails vidéo Dailymotion et Wat couvrent toutes les thématiques, et en particulier gaming et humour ;pour les éditeurs de sites internet,  applications mobiles ou applications de TV connectées, ce sont surtout les thématiques musique, people, voyage, beauté, auto & moto, cuisine ou encore cinéma.

Avantages partenaires : Elargir sa visibilité et augmenter ses revenus

Nos accords permet aux partenaires Wizdeo d’être mis en avant sur des plateformes professionnelles spécialisées, souvent dans un domaine précis : par exemple, les magazines en ligne du groupe Marie-Claire pour les vidéos « beauté, cuisine, people », ou encore le site du Nouvel Observateur, pour les thématiques « culture et cinéma ».

Les sites y trouvent l'avantage d'enrichir leurs contenus éditoriaux avec des vidéos originales dans des thématiques ciblées, les Youtubers développent leur marque et leur notoriété auprès d’un public averti, et ils optimisent également le référencement naturel de leurs vidéos.

Cet accord permet la promotion et la monétisation des vidéos originales en dehors de YouTube, avec un nouveau modèle économique de partage de revenus entre éditeurs de sites et ayant-droits des vidéos.

Les partenaires peuvent ainsi multiplier leurs revenus et augmenter leur notoriété sur les réseaux internet et mobiles.