Depuis hier, YouTube a souhaité séparer les chaînes premium (Groupes TV, Groupes Media, Editeurs de jeux vidéos, Major Companies Audio...) et les chaînes rattachées à un réseau constitué d'affiliés (Wizdeo, Fullscreen, Machinima...).

Egalement, YouTube ne souhaite plus qu’il y ait plus d’une seule revendication sur une vidéo donnée : ce qui signifie que pour toutes les vidéos que vous aviez revendiquées, et qui étaient aussi revendiquées par un autre ayant-droit, que ce soit pour une musique, un jeu vidéo, un extrait TV ou tout simplement une vidéo d’un autre Youtuber, votre revendication est remise en cause par YouTube.

Ce n’est pas un « strike », votre vidéo reste en ligne, mais par contre la vidéo ne vous rapporte plus rien et rapporte à l’ayant-droit qui a rajouté sa revendication. Ceci vaut à la fois pour vos vidéos déjà publiées et pour les futures vidéos que vous publierez. Et certains d’entre vous ont déjà reçu des messages de YouTube sur certaines de leurs vidéos.

Pourrait être visée n'importe quelle vidéo, ancienne ou nouvelle, qui utiliserait de la cinématique de jeux vidéos, des pistes audios non libres de droit, des extraits TV, par exemple, et cette vidéo sera detectée par YouTube ; il n'y aura pas de strike mais les revenus seront désactivés.

Tous les partenaires ne sont pas concernés au même niveau et, pour les partenaires concernés, toutes les vidéos ne le sont pas. Sont particulièrement touchées les chaînes qui postent des bandes-annonces en particulier, avec des revendications des studios ou des éditeurs de jeux vidéos.

Cette nouvelle politique s'applique à tout le monde et bien entendu à tous les networks.

Deux points importants :

  1. Là où une revendication d’un ayant-droit est incontestable, pour une musique, pour un jeu vidéo, il n’y a malheureusement rien à faire. La nouvelle politique YouTube étant encore très récente, nous ne pouvons pas vous dire tout de suite quelles sont les règles à appliquer pour vos nouvelles vidéos, comme par exemple quel type de jeux éviter , ou quelle pratique quand on reprend des vidéos. De manière générale et si vous le pouvez, évitez d'utiliser des médias audios et vidéos copyrightés. La règle veut qu'une correspondance de plus de 20 secondes entraîne une revendication tierce, synonyme de perte de la monétisation de votre vidéo.
  2. Cependant, il se peut bien entendu qu’une revendication par un tiers ne soit pas justifiée, nous en avons d’ores et déjà détectée pas mal depuis ce matin ; il est donc important de vérifier, pour chaque revendication tierce, si elle vous paraît indiscutable (revendication Ubisoft pour un morceau de cinématique Assassin’s Creed) ou douteuse.

 

Si elle est douteuse, il faut la contester !

Regardez dans votre gestionnaire de vidéos qui a mis la revendication tierce. Si vous n’êtes pas sûr, contactez votre channel manager immédiatement pour que nous vérifions en comparant avec les autres revendications que nous suivons.

Nous allons continuer à regarder l’évolution : pour faire une liste de jeux ou de morceaux de jeux systématiquement revendiqués, puisque le gaming est la catégorie la plus impactée mais aussi pour voir quelles sont les méthodes possible pour que cette nouvelle politique YouTube soit la moins négative possible pour ceux qui ont des revendications de tiers.

Pour les plus impactés d'entre vous, nous allons prendre directement contact avec vous.

Commentaires   

Matt
-17 # RE: Nouvelle politique YouTube : ce qui change vraimentMatt 09-05-2014 22:23
Bonsoir !

Je me demandais par rapport aux vidéos. Si l'on n'a pas fait attention, mais qu'effectivement notre vidéo viole les droits d'auteurs et que cette vidéo a été bloquée par le ayant droit, que risque t-on juridiquement après l'avoir supprimé et reconnu qu'elle est effectivement propriété de cet ayant droit
Répondre | Répondre en citant | Citer
Nous utilisons des Cookies afin d’optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.