Nous utilisons des Cookies afin d’optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

Test d'origine Juin 2012, remis à jour le 12 Décembre 2013

Il n’est pas aisé d’obtenir de YouTube les règles de détection automatique de musique.

Autant donc faire des mesures.

Rappel des mécanismes de détection :

Actuellement, les éditeurs de musique sont en mesure de signer un contrat avec YouTube pour déposer leur catalogue audio.

A chaque titre, une signature numérique est générée et devient la référence audio sur YouTube.

Toute vidéo qui possède une signature audio partiellement équivalente est automatiquement revendiquée par l’éditeur. Des règles diverses et variées s’appliquent alors :

  • La vidéo peut être bloquée (dans quelques pays, voire partout dans le monde)
  • La vidéo peut être tracée (annulant alors vos revenus publicitaires sur cette vidéo)
  • La vidéo peut être monétisée (s’il n’y a aucune revendication, l’éditeur touche tout. Si la vidéo est déjà revendiquée par l'uploader, celui ci perd ses droits à la monétisation).

Dans des cas extrêmes, un éditeur peut (mais pas automatiquement) mettre un strike sur la vidéo pour violation des droits d’auteur.

A noter également que des informations sur la piste audio et un lien vers iTunes apparaissent sous le player de la vidéo.

L’éditeur peut changer les règles d’exploitation quand  il le veut (passer par exemple d’un statut monétisé à bloqué) pour des raisons qui lui sont propres.

Les major companies ont quand même compris qu’elles avaient intérêt à monétiser les vidéos détectées, plus qu’à les bloquer… C’est donc de loin le cas le plus fréquent.

Bref, lorsque la piste audio est détectée, on perd quelque peu le contrôle de la vie de sa vidéo. Reste maintenant à définir « le seuil de détection automatique».

 

Le test :

En préambule, le but de cet article n’est pas de vous inciter à utiliser de la musique copyrightée. Utiliser 5 secondes ou 5 minutes du dernier groupe ouzbek ou des Rollings Stones, c’est pareil, ce n’est pas autorisé par la loi. L’auteur / L’éditeur peut demander une suppression de votre vidéo, voire intenter une procédure en justice (notamment si votre vidéo connaôt un succès phénoménal).

Lorsque vous utilisez une vidéo, il est souhaitable que vous respectiez les conditions d’usage de la musique.

Voir l’article : Libre de Droit, ce qu'il faut savoir.

Cela étant dit, chacun fait ce qu’il veut tant qu’il a conscience de la portée de ses actes.

Nous avons créé des vidéos à partir de 2 classiques du Rock :

+) Highway To Hell de AC/DC (revendiqué par Sony) – durée 3min28

+) StairWay to Heaven de Led Zepellin (revendiqué par Warner) – durée 8min30

 

Test 1 : Musique intégrale

CAS 1.1 :

Je créé une video qui contient 30 secondes consécutives de la chanson. Il n’y a pas de voix par-dessus.

Highway To Hell 30 secondes => pas de détection

Stairway To Heaven 30 secondes => pas de détection

 

CAS 1.2 :

Je créé une video qui contient plus de 30 secondes consécutives de la chanson. Il n’y a pas de voix par-dessus.

Highway To Hell 31 Secondes => contenu détecté => monétisé par SME

Stairway To Heaven 35 Secondes => contenu détecté  => monétisé par WMG, bloqué aux Etats Unis

 

CAS 1.3 :

Je créé une video qui contient des bouts de chanson de 20 secondes espacés de silence. En tout, il y a 60 secondes de chanson pour une vidéo de 3min28. Il n’y a pas de voix.

Highway To Hell en plusieurs morceaux de 20 sec => pas de détection

 

Conclusion 1 :

Peu importe la durée de la chanson de référence, passé 35 secondes de musique consécutive, la vidéo est détectée.

A priori la somme des extraits peut dépasser 35 secondes dès lors que chaque partie consécutive est inférieure à 35 secondes.

Grosso modo, pour éviter toute détection, n’utilisez pas de morceaux consécutifs de plus de 30 secondes (la limite étant entre 30 et 35).

 

Test 2 : Mix avec une voix

CAS 2.1:

Je créé une video qui contient 60 secondes consécutives de la chanson. Je rajoute une voix dessus (+ de voix que de chanson)

Highway to Hell mix audio  90% pour la Voix – 10% Pour la chanson => pas de détection

Highway To Hell mix audio  50% pour la Voix – 50% pour la chanson => contenu détecté => monétisé par SME

Conclusion 2 :

Dans une précédente version du test, on constatait que la détection était fortement perturbée par un mix voix <> audio. Force est de constater que depuis Juillet 2013, Youtube a considérablement amélioré ses algos de détections. Cependant, un fond musical sur une voix prédominante n'est pas détecté

Il faut juste retenir qu’une chanson en sourdine et une voix posée dessus ne semble pas être détectée.

 

Conclusion générale :

Si vous souhaitez utiliser une chanson copyrightée pour votre vidéo, assurez-vous de ne pas utiliser des morceaux consécutifs de 30 secondes, ou alors mettez bien la chanson en sourdine pour que la voix soit prédominante.

Ce test démontre que l’algo de détection des chansons sur YouTube est vraiment perfectible. Quand on voit les résultats de détection obtenus par Shazam ou SoundHound, il y a fort à parier que YouTube va améliorer ses processus de détections.

Il faut donc rester très prudent quant à l’utilisation de la musique copyrightée.