Nous utilisons des Cookies afin d’optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

shutterstock_717032236 (1).jpg

Wizdeo gère les royalties pour plus de 130 Créateurs YouTube, qui nous ont rejoint, pour la plupart, au cours de 2018. Avec les premiers retours et les premiers versements, nous en savons désormais plus sur les montants et les méthodes d’optimisation

À tel point que nous avons réussi à donner un premier estimé des revenus nets à percevoir au cours de l’année 2019 à tous les créateurs qui nous ont fait confiance ! On vous en dit plus ci-dessous. 

Les droits d'auteurs pour les créateurs YouTube : un mécanisme complexe

Pour expliquer le mécanisme très complexe de calcul des revenus de droits d'auteur, prenons un exemple concret : 

Sur le dernier trimestre, vos vidéos ont totalisé 1 000 000 vues et vos vidéos sont toutes éligibles à la SACD dont le taux de redevance brut sur le dernier trimestre est de 0,69€ pour 1 000 vues.

Au total, les créateurs s’attendent donc à toucher un montant brut (avant cotisations) de 1 000 000 * 0,69/ 1 000 soit 690€.

Cependant, le travail des organismes demeure très complexe et très long, en particulier quand il s'agit d'oeuvres d'auteurs YouTube. En effet :

  • il faut trier des catalogues d'oeuvres très longs, toutes les vidéos ne rentrent pas dans une seule catégorie, il faut donc dans certains cas les visionner, 
  • les règles, taux, cotisations changent souvent, les montants versés par YouTube aux organismes aussi.
  • lorsqu’il y a des déclarations rétroactives (=la SACD donne la possibilité de déclarer des vidéos de périodes antérieures au dernier trimestre), c'est encore pire : l'ampleur des corrections est encore plus grande car il faut regarder sur beaucoup de périodes. Lors du traitement des dernières déclarations, en Décembre 2018, pour la SACD, cela concernait tous les trimestres depuis Janvier 2017 ! 

Il est donc assez complexe pour ces organismes de verser les montants exacts.

Il arrive donc souvent qu'on retrouve des écarts, par rapport à l’attendu, sur les montants, périodes, vues et vidéos sur les bordereaux des auteurs (=rapport envoyé par les organismes pour les auteurs/créateurs afin de faire part du montant qui leur sera versé sur la base des vidéos qu’ils ont déclarées et qui ont été approuvées par les organismes). Ceci impacte le montant des revenus auxquels les créateurs s’attendent;  sur le dernier versement reçu pour le compte de nos auteurs, nous n'avons perçu que 54% des montants dus. 

 

Détection, correction et optimisation par Wizdeo

Heureusement pour les YouTubers inscrits à notre service d'optimisation des revenus de droits d'auteur, nos experts ne s'arrêtent pas là : sur la base des écarts détectés grâce à notre plateforme et nos experts, nous sommes en mesure de réclamer les montants manquants en s'appuyant sur les rapports et calculs de notre plateforme Wizdeo Analytics ce qui reste très difficile à faire lorsqu'on déclare ses vidéos tout seul.

En effet les versements et bordereaux contiennent des écarts qui se répercutent sur les montants qui sont versés : écarts de RPM, sur les dates des vidéos, sur le nombre de vues et sur les catégories des vidéos, écarts que seul notre plateforme et nos équipes sont en mesure de détecter. 

 

Si vous n'êtes pas encore inscrit à notre service d'optimisation des revenus de droits d'auteur ou si vous êtes déjà inscrits à un organisme et souhaitez savoir combien vous pouvez toucher en plus, simulez vos revenus et inscrivez-vous directement sur notre site.