Nous utilisons des Cookies afin d’optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

Le temps passé par les internautes sur chacune de vos vidéos, appelé watch time (ou fidélisation d'audience en français), est un facteur incontournable de succès sur YouTube : il joue le rôle le plus important - plus que les commentaires, likes et partages - pour la mise en avant dans les résultats de recherches et les vidéos suggérées, ou encore en page d'accueil. Autrement dit, un bon watch time fait gagner en visibilité et permet de toucher une nouvelle audience. 

Blog Analytics FR mars2014 bis

Watch time : pas seulement la durée de visualisation sur chaque vidéo !
Plus votre chaîne fait rester les internautes longtemps sur YouTube, plus vous pouvez estimer que votre watch time est bon : avoir un bon watch time signifie donc, non seulement, faire en sorte que les internautes restent longtemps sur votre vidéo, mais aussi qu'ils voient plusieurs de vos vidéos à la suite. Cet article vous rappelle comment fonctionne le watch time, ou trouver les chiffres qui y sont liés et ce qu'il est conseillé d'appliquer pour l'optimiser.

Des vidéos longues ?
Il est difficile d'avoir un bon watch time avec uniquement des vidéos courtes. Prenons l'exemple de deux chaînes ayant toutes deux un watch time à 50% sur les 30 derniers jours, et avec le même nombre de visiteurs :

- La première chaîne fait des vidéos de 2 min, et chaque visiteur voit 3 vidéos. 
- La seconde chaîne fait des vidéos de 30 min, chaque visiteur voit une seule vidéo.

Sur la seconde chaîne, les internautes restent 15 min (50% de 30 min) sur la plateforme, au lieu de rester 3 min au total (50% de 3 x 2 min) sur la première chaîne. Résultat, même si la première chaîne fait beaucoup plus de vues, le watch time total d'un internaute sur la deuxième chaîne sera plus élevé (15 min vs. 3 min) que celui passé sur la première chaîne. C'est donc avant tout le watch time absolu qui doit vous intéresser, au-delà du % visible sur Analytics, dans "Rapports sur les vues">"Fidélisation de l'audience".

Bien sûr, il n'est pas efficace de faire des vidéos longues si celles-ci ne captent pas l'attention des internautes sur la durée. Il est donc important de vous intéresser aux solutions à votre disposition pour adapter la durée de vos vidéos, votre programmation. 

1. Grâce à WizTracker :

1.1) Comprenez les sujets qui intéressent vos abonnés :
Ce qui plaît à vos abonnés va les faire rester plus longtemps. Vous pouvez obtenir le classement des vidéos qui ont le plus intéressé vos abonnés en allant sur votre tableau de bord puis dans l'onglet "vidéos">"Performances au démarrage".

Rappel : pour renouveller votre programmation, à la fin d'une série par exemple, n'hésitez pas à utiliser Google Trends : conseils d'utilisation.
Cela permet d'éviter un watch time particulièrement faible, car vous savez déjà que votre contenu plaît.

1.2) Regardez quelles vidéos ont eu le meilleur watch time, essayez de recommencer :
Toujours sur Wiztracker, cliquez sur l'onglet "vidéos" et puis "Les statistiques globales". Vous pourrez ainsi observer quelles vidéos ont fait le meilleur watch time, et essayez de renouveler le même concept : en reprenant le même sujet, la même structure de vidéo...


1.3) Vous pouvez aussi regarder quels sujets plaisent le plus :
Toujours sur Wiztracker, allez sur le tableau de bord de votre chaîne puis en bas de page. Vous verrez les sujets qui sont couverts par votre chaîne et les sujets les plus vus sur les chaines similaires. 

 

2. Grâce à Analytics :

2.1) Observez sur "Fidélisation de l'audience" à quel moment l'audience baisse, et n'hésitez pas à mettre une annotation à ce moment-là pour offrir à l'internaute la possibilité d'aller voir une autre vidéo : 
Quelques jours après la mise en ligne d'une vidéo, regardez à quel moment l'attention des internautes baisse, et placez à ce moment-là une annotation pour leur permettre d'aller voir une autre vidéo ou pour retenir leur attention :
Par exemple, une annotation :
-  "si t'aimes ce que tu viens de voir, like ; )" : cela permet d'attirer l'attention sur un événement passé quand une vidéo devient plus lente / que le rythme se perd, et fait passer le moment plus lent de la vidéo pendant que les inernautes sont occupés à liker ou commenter.
- pour créer du suspense : "...je m'attendais pas à la suite..." : cela permet de les faire patienter en attendant que la vidéo reprenne du rythme mais attention à ne pas faire une attente déceptive : il faut qu'il se passe effectivement quelque chose par la suite.

2.2) Vous pouvez observer les bienfaits de certaines bonnes pratiques en place et les reproduire sur d'autres vidéos :
- un insert vidéo façon image subliminale, comme FRMajorShepard avec son insert vidéo humoristique de Maïté :

Blog FRMS mars2014

- un générique interactif, dans lequel un nouvel élément est à trouver et est indiqué en amont par une annotation, ou tout simplement drôle, qui fait revenir en arrière, comme l'a fait MrJojoBernard dans sa vidéo, à partir de 5:31.

En + :

Lisez nos astuces sur les playlists et notre astuce sur le titre

Le watch time, c'est facile à comprendre, plus difficile à gérer, mais efficace en termes de réussite sur YouTube !

Nous vous parlions du watch time aussi sur notre chaîne YouTube !