Nous utilisons des Cookies afin d’optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

Depuis près d'un an, l'objectif prioritaire de YouTube est devenu l'augmentation du temps passé par les internautes sur le site YouTube, à chaque fois qu'ils s'y connectent. C'est pourquoi YouTube donne clairement la priorité aux vidéos qui font rester longtemps les internautes : soit parce que les vidéos sont longues et surtout qu'elles intéressent longtemps, soit parce qu'elles renvoient facilement vers d'autres vidéos.

Wizdeo, avec son large réseau, est aux premières loges pour constater cette évolution, et nous avons constaté clairement que parmi toutes nos chaînes :

  • Celles qui ont des temps de visionnage moyens / faibles par vidéo (inférieurs à deux minutes), même avec du contenu intéressant - mais trop court -, ont connu une baisse ou une stagnation d'audience.
  • Au contraire, celles qui ont des temps de visionnage forts par vidéo (supérieurs à dix minutes), ont connu une forte hausse de leurs audiences.
  • Les différences de traitement par YouTube entre les deux types de chaîne, depuis un an, ont été spectaculaires : en gros, si l'on prenait deux chaînes presque identiques il y a deux ans, avec l'une qui fait des vidéos de 1 minute 30s, et l'autre des "bout-à-bout" montés et bien sélectionnés, de 10 minutes, la deuxième aurait aujour'dhui une audience 10 fois supérieure à la première.
  • Et cela ne fait que s'accentuer : nous avons pu voir, fin juin, une nouvelle accélération de la mise en avant des vidéos longues par YouTube. 

 

Comment savoir si votre temps de visionnage est assez fort ? Et comment faire pour l'améliorer ? 

C'est le temps de visionnage absolu, plutôt que le pourcentage de la vidéo vu qui est important :  une vidéo de 10 minutes, vue en moyenne pendant 4 minutes (soit 40% de taux de visionnage) vaut mieux qu’une vidéo de 3 minutes vue pendant 2 minutes 6 secondes (soit 70% de taux de visionnage). Plusieurs pistes pour parvenir à faire des vidéos longues :

  • Moins de vidéos, mais plus longues : plutôt que de faire une vidéo par jour de 1mn 30s, soit 7 vidéos par semaine, réfléchissez à comment ne faire que 2 vidéos par semaine de 5 minutes, en regroupant et en montant ensemble vos petites vidéos. 
  • Mais ne vous contentez pas de mettre bout-à-bout des vidéos qui n'ont rien à voir entre elles : créez une scénarisation dynamique de vos contenus, reliez les éléments de votre vidéo entre eux pour que l'internaute ait envie de regarder la suite. 

 

Mais comment savoir si sa scénarisation est dynamique ou non ? C'est là qu'intervient un outil de YouTube trop peu utilisé : la courbe de rétention d'audience. Celle-ci permet de comprendre, à partir de ses vidéos existantes, quand et pourquoi les internautes ne restent pas jusqu'au bout de la vidéo. 

L’exemple ci-dessous montre une vidéo de 2 minutes 39 secondes, dont le temps moyen de visionnage est de 1minute 57 secondes. Un score relativement bon, mais qui peut encore être amélioré en regardant de près l’évolution de la courbe de visionnage tout au long de la vidéo : on recherche en particulier les moments où on quitte la vidéo; dans la vidéo ci-dessous, à 0 minute 16 secondes, puis à partir de 1 minute 52 secondes, soit près de 45 secondes avant la fin de la vidéo :

fidelisation de laudience

Il faut ensuite regarder ce qui se passe dans la vidéo aux moments des décrochages d'audience : est-ce à cause de longueurs dans le scénario, de répétitions, les internautes comprennent-ils bien ce qui va se passer ?

Puisque vous pouvez difficilement changer les vidéos qui sont déja en ligne, vos conclusions sur ce qui a raté dans les vidéos précédentes peuvent etre appliquées pour vos prochaines publications. Pour d'autres articles sur le sujet, consultez notre article sur la scénarisation ICI et celui sur la loyauté des abonnés ICI.