Nous utilisons des Cookies afin d’optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

Ce sont les vidéos transgressives qui sont les plus facilement partagées. Voici la conclusion d'une étude réalisée sur le rôle des émotions dans le taux d’engagement des vidéos, relayée sur ReelSEO.

Nous en profitons pour vous rappeller quelques facteurs clés de succès...

Une vidéo doit :

  • Faire pleurer ou rire plutôt que froncer les sourcils et sourire
  • Transmettre des émotions fortes : mieux vaut des émotions positives (hilarité, euphorie, étonnement, bonheur, inspiration), que des émotions négatives (furie, tristesse, colère, choc, frustration), même si parmi les émotions négatives, la tristesse et le dégoût sont un peu plus souvent partagées.

 

Ceci confirme plusieurs points importants pour l’engagement :

  • Transgressivité : le partage et l’engagement auront surtout lieu sur des vidéos qui déclenchent de fortes réactions.
  •  Authenticité : clairement, une vidéo « authentique » aura toujours beaucoup plus d’engagement qu’une autre. Ce qui implique forcément la personnalisation.

 

Un autre article de Adage, qui donne régulièrement les classements des vidéos les plus partagées, montre bien, pour les vidéos de « pub », ce qui marche bien, et confirme l’importance de l’authenticité dans le partage des vidéos : http://www.reelseo.com/top-20-global-online-video-ad-campaigns-june-2012/. Voir en particulier les vidéos n° 1 (Abercrombie), 3 (Coca-Cola), et 8 (Pepsi), qui  sont des vidéos « faites maison », avec des scènes plutôt authentiques.