Nous utilisons des Cookies afin d’optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.
Plaire avant tout à ses abonnés, ou à ceux qui ne sont pas encore abonnés ? Pas facile de maintenir l’équilibre !
 

Les Youtubers trop focalisés sur leurs abonnés

Beaucoup de Youtubers se focalisent trop sur leurs abonnés, en oubliant de faire découvrir leurs vidéos par des nouveaux internautes : mais sans nouveaux abonnés, et sans nouveaux visiteurs, les audiences finissent par plafonner, tandis que les anciens abonnés finissent par s’intéresser à d’autres chaînes. Comment savoir si c’est le cas ?

Plusieurs signes :

  • Votre nombre de nouveaux abonnés/jour stagne ou baisse : si votre nombre de nouveaux abonnés quotidien est inférieur à 0,2% de vos vues quotidiennes, vous ne recrutez pas assez de nouveaux abonnés.
  • Le nombre de vues sur vos vidéos qui viennent de non-abonnés est faible. Pour voir ce chiffre, il faut regarder en particulier :
    • le nombre de vues qui vient de « Recherche YouTube », ou de « Recherche Google ». Si moins de 5% de vos vues viennent de recherche YouTube et Google, c’est que vos vidéos n’attirent pas beaucoup de nouveaux venus. Regardez aussi plus en détail, pour les vidéos qui ont le plus de % de vues de recherche, si ces vues viennent d’internautes qui cherchent le nom de votre chaîne (ce sont des gens qui vous connaissent déjà) ou s'ils vous ont trouvé avec des mots-clés génériques (« call of duty » ou « modern warfare 3 » pour des gamers).
    • le % de vues qui vient de « Suggestion de vidéo YouTube » : sur vos vidéos les plus vues, vous ouvrez la page « Suggestion de vidéo YouTube », vous écartez vos propres vidéos, et vous regardez quel % de vos vues totales vient d’autres vidéos. Si ce % est inférieur à 3% environ, cela signifie que la vidéo en question n’attire pas beaucoup de nouveaux internautes.
Quelles sont les erreurs faites ?
  • programmation : le sujet de vos vidéos est trop restreint : au bout d’un moment, une chaîne, surtout francophone, qui se concentre sur un seul sujet étroit, va atteindre un maximum d’abonnés et de vues.
  • titres et imagettes de vos vidéos : même si vous faites des vidéos qui peuvent attirer pas mal de monde, si vos titres/imagettes sont mauvais, seuls vos abonnés verront vos vidéos, les autres ne les verront jamais. Caricature : un Youtuber qui s’appelle SchtroumpfXL et qui va titrer sa vidéo : SchtroumpfXL, vidéo n°15.

Les chaînes qui ne font pas suffisamment attention à leurs abonnés

Certains Youtubers, au contraire, ne font pas très attention à leurs abonnés existants et font des vidéos sur plein de sujets différents, dont certains n’intéressent pas leurs abonnés. Comment savoir si c’est le cas ?

Si moins de 20% de vos abonnés visitent votre chaîne à chaque nouvelle vidéo (ou chaque jour, si vous mettez plusieurs vidéos par jour), il est probable que vous ne vous occupez pas assez de vos abonnés : cela signifie que vos abonnés ne s’intéressent plus vraiment à votre chaîne.

Quelles sont les erreurs faites ?
Il s’agit surtout d’erreurs de programmation : si vos abonnés sont des jeunes hommes de 17 à 24 ans, et que vous décidez également de faires des vidéos de conseils de maquillage, il est probable que beaucoup de vos abonnés seront suffisamment déçus pour d’une part se désabonner, d’autre part arrêter de regarder vos nouvelles vidéos en se disant qu’ils ne sont pas sûrs que cela les intéressera. Faute d’abonnés fidèles, vos audiences finiront par stagner.

 

Les bonnes pratiques, faire deux types de vidéo : pour ses abonnés d’une part, pour attirer de nouveaux internautes d’autre part

Le plus important, c’est de comprendre d’abord quel type d’audience vous voulez viser avec votre chaîne :

  • Francophone ou internationale ?
  • Démographie : hommes/femmes, quelles tranches d’âge ?
  • Et enfin, le plus important : les centres d’intérêt de votre audience. Si vous voulez faire une chaîne sur les jeux vidéos, allez-vous viser tous les jeux vidéos ? Ou seulement les FPS ? Ou uniquement Call of Duty ? A chaque fois que vous rétrécissez le thème, cela rétrécit l’audience potentielle, mais c’est aussi plus facile pour vous, cela demande moins de vidéos.

 

Pour faire ce choix d’audience, il faut savoir ce qui vous intéresse, le nombre de vidéos que vous pouvez faire, et ce que vous savez faire ; tous les gamers rêvent de faire une chaîne comme Machinima, qui avec plus de 3 millions de vues par jour, est la chaîne la plus vue de YouTube, et pour laquelle l’audience ciblée est très large (tous les gamers du monde). Mais Machinima utilise les vidéos de tout un réseau mondial, et donc a plus de 1000 personnes qui travaillent pour la chaîne, ce qui est impossible pour un gamer ordinaire, qui aura déjà du mal à faire une vidéo/jour.

Il faut aussi regarder la concurrence existante sur l’audience que vous visez, et essayer soit de faire quelque chose de différent, ou si la concurrence est vraiment trop nombreuse, choisir un autre segment d’audience.

Dans l’ensemble, les chaînes qui ont réussi à toucher l’audience la plus large sont celles qui ont :

  • une très forte identité : meilleurs gameplays pour Machinima, effets spéciaux pour FreddieW, news du jour sous forme fun pour RayWilliamJohnson, meilleurs vidéos pratiques pour expertvillage.
  • Mais, tout en gardant cette identité, qui traitent finalement de sujets qui peuvent toucher des démographies très larges.

 

Une fois que vous avez compris quelle audience vous visez, vérifiez régulièrement si vous parvenez à bien cibler cette audience :

  • Est-ce que, sur YouTube Analytics, la démographie de vos vues correspond bien à ce que vous visiez ? Si ce n’est pas le cas, quelles sont les vidéos qui correspondent à ce que vous visez et celles qui ne correspondent pas ? Devez-vous changer votre programmation pour mieux coller à votre objectif ?
  • Commentaires des abonnés (ou des non-abonnés) et likes/dislikes : lisez les régulièrement, mais attention ! Ne donnez pas trop d’importance aux commentaires ou aux likes/dislikes. Ils sont souvent contradictoires, et en plus, ils peuvent vous demander de rester sur certains sujets très étroits, alors que vous aviez prévu de viser plus large. Si vous commencez votre chaîne avec quelques vidéos de Call of Duty, vos premiers abonnés vont hurler dès que vous allez mettre du Battlefield 3, mais ce n’est pas une raison pour ne pas le faire, au contraire. Ce qui compte, c’est que la plupart des abonnés restent fidèles, et que vous arriviez en même temps à en recruter de nouveaux.

 

Enfin, essayez d’avoir deux types de vidéos en ligne :

Premier type : des vidéos régulières, incluses dans des émissions ou des playlists, qui donnent des rendez-vous à vos abonnés et à votre cœur d’audience. Pour ces vidéos, pas besoin d’essayer d’optimiser les titres pour être bien référencé sur YouTube : titres ou imagettes doivent être faits pour que vos abonnés les reconnaissent en un clin-d’œil, et cliquent dessus pour les voir.

Deuxième type : des vidéos « exceptionnelles », qui, tout en plaisant aux abonnés, vont viser des audiences beaucoup plus larges :

  • Vidéos autour d’événements « universels » comme Halloween, Noël, la sortie d’un jeu, une compétition sportive : permet d’être placé dans les résultats de recherche sur ces événements,
  • Vidéos faites avec d’autres Youtubers (traitant de sujets différents), le meilleur exemple étant la vidéo « Bref » du Grandjd
  • Ou tout simplement, des vidéos sur votre thématique, mais qui sont d’excellente qualité ou montrent un talent rare.
  • Normalement, ces vidéos vont faire des scores bien supérieurs aux vidéos ordinaires, et attirer des audiences bien au-delà de vos abonnés.

 

Dans ce cas, le référencement (titre, imagette, mots-clés et description) devra être très travaillé pour qu’un maximum de nouveaux internautes découvre votre chaîne.

La proportion entre les deux types de vidéos ne peut pas être définie d’avance : a priori, vous allez faire moins de vidéos « exceptionnelles » que de vidéos régulières. Si vous ne pouvez faire qu’une vidéo par mois, vous ne pouvez pas faire de vidéos « régulières », et chacune de vos vidéos va devoir être exceptionnelle… A vous d’essayer d’établir l’équilibre.

Dernière suggestion : vous pouvez peut-être transformer certaines de vos vidéos régulières en vidéos exceptionnelles, au bout de quelques semaines ou quelques mois. Si, en regardant vos vidéos régulières, vous vous apercevez que certaines d’entre elles ont été très bien notées et très bien partagées, cela vaut peut-être le coup de changer l’imagette ou le titre pour attirer l’attention des non-abonnés sur une vidéo qu’ils ne peuvent pas vraiment découvrir si elle reste avec un titre et une imagette ordinaires.