controle fiscal youtube

Chaque année, environ 50 000 entreprises subissent un contrôle fiscal. Cela n’a rien d’inhabituel, et permet à l’administration de vérifier la régularité des comptes d’une société. Si vous êtes Créateur de vidéo sur YouTube et résidant en France, vous devez obligatoirement avoir un statut légal et déclarer vos revenus : cela n’est pas en option ! Vous pouvez donc être sujet à un contrôle fiscal.  Pour les Partenaires Wizdeo, vous êtes très probablement sous le régime des auto-entrepreneurs. Pas d’inquiétude si vous avez des questions, on vous explique tout ! 

Contrôle fiscal. Un mot qui fait peur, mais davantage par méconnaissance. Cette procédure est des plus courantes dans le monde de l’entreprise, et y être exposé ne signifie pas forcément que le fisc a quelque chose à vous reprocher. 

L’objet d’un contrôle fiscal est de vérifier certains détails ayant trait à la gestion de votre société. L’administration peut vous demander de justifier de vos revenus, ou vous interroger sur le détail de vos déclarations aux impôts ou à l’ISF (impôt sur la fortune). 

La clé de la tranquillité : une comptabilité bien tenue

Pour se préparer au mieux à l’éventualité d’un contrôle fiscal, le plus important est d’être rigoureux dans la tenue de ses comptes. En tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes dans l’obligation de tenir un registre des recettes. Un petit effort d’organisation vous permettra de ne pas vous exposer à des reproches éventuels de la part de l’administration fiscale.

Faire partie du réseau Wizdeo vous aide à être en règle avec la loi. En effet, notre network n’est en droit de vous reverser l’argent qui vous est dû que si vous avez préalablement fourni un numéro SIRET, attestant que vous possédez bien une entreprise. 

De plus, Wizdeo vous accompagne en éditant pour vous les factures correspondantes aux montants dûs. Une facilité administrative qui vous fait gagner en temps et en clarté pour la bonne tenue des comptes de votre entreprise.