youtube algorithme

Un abonné vous quitte, et tout semble dépeuplé. Ces dernières semaines, vous avez été nombreux à avoir remarqué des changements sur YouTube. En cause ? Des Tendances qui semblent n'en faire qu'à leur tête et des cas de désabonnements spontanés. De PewDiePie à Absol, en passant par Superkonar ou Squeezie, tout le monde y a été de sa vidéo pour exprimer ses doutes et ses inquiétudes concernant l'algorithme de YouTube. Creusons le sujet.

"Je fermerai ma chaîne dès que j'aurai atteint les 50 millions d'abonnés". Cette déclaration de PewDiePie — qui n'était en réalité qu'un canular — a remué la sphère YouTube ces dernières semaines. En cause ? Des pertes d'abonnés régulières visibles de manière plus forte qu'auparavant, un essoufflement du gain d'abonnés. Un constat partagé par nombre de créateurs ces dernières semaines. Alors que se passe-t-il réellement avec l'algorithme de YouTube ? Wizdeo a contacté l'hébergeur de vidéos pour en avoir le coeur net. 

À la chasse aux abonnés illégitimes

youtube unsubscribeDe nombreux créateurs se plaignent de pertes d'abonnés au cours de ces dernières semaines. Bien souvent, cela se produit de manière soudaine et sans qu'aucune modification de la ligne éditoriale de la chaîne ne soit intervenue. Que chacun se rassure : il n'y a absolument aucune inquiétude à avoir. YouTube a simplement modifié sa façon de faire le tri dans les "abonnés illégitimes". Il s'agit donc d'une adaptation de la manière de comptabiliser vos abonnés et non pas d'une diminution de votre nombre d'abonnés, afin de refléter en temps quasi réel, les évolutions du nombre d'abonnements et de désabonnements.

En bref : auparavant, votre nombre de désabonnements était lissé sur une plus longue période (donc plus difficile à percevoir dans les statistiques) alors que dorénavant, les chiffres indiqués reflètent une situation plus proche du réel, ce qui explique que certains vidéastes aient l'impression de perdre un nombre parfois important d'abonnés en une fois. 

En clair, est considéré comme illégitime un abonné inactif. Il peut s'agir d'un faux compte (comme ceux qui s'abonnent à votre chaîne si vous avez l'habitude d'acheter des abonnés), mais plus simplement de personnes ne s'étant pas connectées à YouTube et n'ayant effectué aucune interaction depuis une longue période. 

Il est par ailleurs dans votre intérêt de connaître de manière plus claire, la véritable évolution de votre chaîne.

Notifications et désabonnements automatiques

Autre pierre d'achoppement : les notifications hasardeuses et les cas de désabonnements automatiques. Concernant le premier point, nous vous parlions il y a quelques semaines des modifications sur le système de notifications. En effet il ne faut pas oublier que, désormais, vous abonner ne suffit plus pour voir apparaître les vidéos de la chaîne en question dans votre flux.

Si modification d'algorithme il y a eu, c'est bien sur ce point : par défaut, vous ne verrez apparaître dans vos abonnements que les vidéos provenant de chaînes sur lesquelles vous passez le plus de temps. Pour être sûrs et certains de recevoir toutes les nouveautés des chaînes que vous aimez, pensez à activer les notifications en cliquant sur la petite cloche disposée sur le bouton d'abonnement.

Concernant les cas de désabonnements automatiques, sachez qu'il s'agit simplement d'un bug. Un dysfonctionnement pris très au sérieux par YouTube touche certaines personnes, et notamment ceux étant abonnés à plus de 1000 chaînes. Il peut arriver que le bouton d'abonnement se réinitialise sur certaines chaînes, même si vous êtes déjà abonnés. Cela peut être trompeur, mais rassurez-vous : vous êtes bien abonnés à ces chaînes, et continuez de recevoir les notifications si vous vous y êtes inscrits.

En définitive, si vous faites partie de la minorité qui remarque avoir été désabonnée d'une chaîne ET que vous n'avez pas activé les notifications de la chaîne en question, il est tout à fait logique que vous ayez l'impression d'avoir été floué par YouTube. Mais comme expliqué plus haut, il n'en est rien, et c'est une question de jours avant que le problème ne soit définitivement résolu.

Il en va de même pour les internautes qui s'abonnent, puis se désabonnent, puis se ré-abonnent : ils doivent une nouvelle fois activer la cloche de notification. 

Tendances YouTube : quelques clarifications

youtube trendsDernier mystère à élucider : pourquoi YouTube est aussi opaque sur sa façon de promouvoir certains contenus sur sa page Tendances ? Pour la simple et bonne raison que si il communiquait ouvertement sur la façon dont sont promues les vidéos sur cette page, tout le monde aurait les clés pour y accéder. S'en suivrait une fuite en avant pour être propulsé en Tendances, au détriment de la créativité et de la pure passion pour l'activité de vidéaste.

S'il est une métrique à garder bien en tête concernant les tendances, c'est bien le temps moyen de visionnage (ou watch time). Les données les plus importantes pour vous sont peut-être le nombre de vues que vous faites, ou encore votre nombre d'abonnés, mais pour YouTube, il est important de maximiser le temps que chacun passe sur les pages du site. Plutôt logique, non ?

Ce nouveau système permet d'éviter que ce soit constamment les mêmes chaînes qui soient promues dans les tendances du site. Ainsi, même un créateur ne disposant pas d'un nombre élevé d'abonnés peut prétendre à apparaître dans les Tendances. 

N'oublions pas que l'on parle ici d'un algorithme. Comment un programme informatique peut-il juger de la qualité d'un contenu ? Il ne dispose pas de la grammaire visuelle ou sonore nécessaire pour émettre un jugement objectif sur cette question. L'une des métriques qu'il a à sa disposition qui lui permette d'analyser que "cette vidéo est de qualité" ou "cette vidéo est de mauvaise qualité", c'est le temps de rétention des utilisateurs sur cette vidéo. Plus longtemps est regardée une vidéo, plus il s'agit d'un contenu de qualité promu par l'algorithme.

Non, YouTube n'essaie pas de vous mettre des batons dans les roues

Pour mettre définitivement un terme à la légende urbaine selon laquelle YouTube essaie de brider la créativité de ses partenaires, posez-vous seulement la question : qu'est-ce que YouTube aurait à gagner à saborder votre travail ?

Bien au contraire, les plus récentes modifications apportées sur le site vont dans le sens des créateurs, notamment des plus petits. Jusqu'à présent, il était difficile pour les chaînes n'ayant pas beaucoup d'abonnés de se frayer une place dans les tendances. Aujourd'hui, il n'est pas rare de voir des chaînes qui n'ont même pas 1000 abonnés apparaître dans les Tendances YouTube. 

Vous avez tous les outils nécessaires pour vous poser les bonnes questions. Prenez le temps de vous pencher sur ces données. Identifier les contenus qui ont le mieux fonctionné et réfléchissez à la meilleure façon de décliner le succès à de nouveaux contenus. L'idée n'est pas de vous auto-plagier, mais de connaître vos forces et vos faiblesses, et vous adapter en conséquence.

Vous avez plus de pouvoir que vous le croyez pour conduire le succès de votre chaîne.